Notre arrivée en Nouvelle-Zélande

 

Départ de France le 6 Août, arrivée au bout du monde le 9 Août. Trois jours de transit, c’est ce qu’il nous a fallu pour enfin toucher du doigt notre projet kiwi… et tout s’est bien passé ! Une première étape à Stockholm (ne pas chercher à comprendre, mais c’était moins cher de voler jusqu’en Suède, et d’y dormir, que de partir de Paris…), une seconde à Doha au Qatar, et voilà, Auckland nous accueillait !

 

Arrivée bien matinale

Après quelques 23h de vol, nous sommes arrivés à 5h du matin heure locale, le 9 Aout dernier. La tête dans le pâté et les jambes engourdies, mais un sacré sourire sur la face ! La douche de l’aéroport nous a fait grand bien, tout comme elle a apaisé le nez des voyageurs alentours.

 

Constat numéro 1 : ici, on ne se prend pas la tête sur le style vestimentaire. Après avoir croisé une locale en pyjama rose à pois et un local en short et gumboots pleines de terre (on espère que c’était de la terre), on se sent limite guindés. La bonne nouvelle c’est qu’on va être comme des poissons dans l’eau avec nos fringues de sport !

Constat numéro 2 : on a pris trop d’affaires. Nos deux sacs de 28 kilos + nos sacs cabine pèsent une tonne quand il s’agit de trouver le spot pour le bus qui nous rapprochera de l’agence de location de voiture. Tant pis, on les a, on les traine nos sacs ! Pis comme il pleut averses, c’est pratique tout plein tout ça …

 

Rejoindre notre bolide de location

Avant de partir, nous avions réservé un van de location. Rien de bien grand, juste de quoi vadrouiller et dormir, le temps on l’espère, de trouver notre van à nous. Force est de constater que depuis mon dernier passage en terre kiwi, les prix ont bien augmenté… Nous nous sommes donc rabattus sur l’agence la moins chère. Après 2 heures de trajets depuis l’aéroport sous une pluie battante, nous trouvions l’agence. Claqués, trempés, mais impatients ! L’euphorie s’est quelque peu dissipée quand nous avons vu la trogne du parc locatif… des vans plus tout jeunes tout jeunes qu’on a tagués pour cacher la m*rde au chat et nous assurer de passer IN-CO-GNI-TO en toute occasion. Bien bien bien… Nous voilà prêts à te découvrir belle région d’Auckland !

Premières heures, premiers jours sur place

La conduite à gauche revient facilement pour moi, c’est comme si c’était hier. En ce qui concerne Romain, je ne sais pas si c’est ma tendance à planter les voitures que je conduis, ou si c’est l’effet « mais elle prend un rond point par la gauche làààààààà », mais il était tout blanc les premiers jours…

Les jours suivants ont été rythmés de formalités administratives : ouvrir un compte en banque, trouver un forfait de téléphone, passer des entretiens dans les agences d’intérim… L’occasion de découvrir le centre-ville d’Auckland ! La météo n’a pas vraiment voulu nous souhaiter bienvenue et nous a servi des jours gris et pluvieux en veux-tu en voilà.

Le début d’une aventure

Il nous a fallu quelques jours pour prendre nos marques dans cette nouvelle vie : vivre dans un espace rikiki, être l’un sur l’autre, devoir vivre au jour le jour, camper en permanence… On doit apprendre toute cette routine !

Mais les découvertes et les paysages des premiers jours nous confortent dans notre choix d’aventure pour les 9 mois prochains mois : chère Nouvelle-Zélande, tu es notre chez nous et on t’aime déjà !

;

;

 

 

 

Poster un Commentaire

Pas encore de commentaires... tu te lances ?

error: Uh oh ... contenu protégé !