F.A.Q  

Parce que la curiosité n’est pas toujours un vilain défaut !

 
 



A PROPOS DU BLOG…

Pourquoi faire un blog?

L’idée est née de plusieurs envies : garder une trace de nos péripéties, permettre aux proches de nous suivre au long cours, partager nos photos et nos anecdotes… On avait envie d’immortaliser les mois à venir ! On n’écrira pas des dizaines d’articles pour t’expliquer comment acheter un van en Nouvelle-Zélande ou savoir quel est le meilleur plan pour acheter ton billet d’avion : il y a dejà masse de sites qui traitent des sujets pratiques sur la toile ! Nous notre volonté, c’est de te raconter notre quotidien et nos découvertes au fil des jours. C’est notre carnet de voyage numérique, qu’on prend plaisir à te partager !

Il vient d’où ce nom, « dufresne-street.com » ?

Lorsque nous avons fait connaissance à Montréal nous avons découvert que nous étions voisins, tous deux locataires de la rue Dufresne à Montréal… plus sympa que Tinder comme moyen de rencontre non ? Le nom du blog c’est notre clin d’œil au point de départ de notre aventure en duo. On avait pensé à Charentaises-et-reblochon.com en hommage à nos origines franco-françaises pure souche, mais c’était moins romantique !

Blog de Lily ou blog de Romain ?

Sur le terrain, Romain est plutôt photos, Lily plutôt web designing et vidéos. L’envie d’avoir notre carnet de route online était partagée depuis le départ, c’est donc un blog de nous deux ! Les textes sont écrits par l’un ou l’autre selon le sujet et le temps disponible. On signe nos articles, pas besoin de jouer aux devinettes pour reconnaître la patte de l’auteur !

Pourquoi des fois vous écrivez bizarrement ?

Les mots bizarres, les expressions, le tutoiement… 3 ans de Québec ça laisse des traces ! On les aime bien nos « osti » et « tabarouette », fait qu’on s’est dit qu’on allait rester naturels jusqu’au bout du clavier ! Si on pouvait on ajouterait même un parfum de sirop d’érable pour faire le truc full kitch, mais on n’a pas voulu pousser le bouchon…

 
 

PARLONS DE CE PROJET DE VOYAGER…

Pourquoi choisir de partir en Nouvelle-Zélande ?

Projet futur pour lui depuis plusieurs mois/années, et furieuse envie d’y retourner pour elle… tout était là pour que le pays du long nuage blanc soit notre destination duo ! La Nouvelle-Zélande c’est une terre de randonnées, de simplicité et de générosité tant pour les habitants que la nature qui y est reine. On avait envie de faire de cette pause une expérience inoubliable… et parole de Lily, la Nouvelle-Zélande saura remplir cette mission sans difficulté !

Vous partez combien de temps ?

Dans le planning actuel, la Nouvelle-Zélande sera notre terre d’accueil pour 9 mois. Le temps de travailler, voyager et profiter de ce break qu’on a décidé de s’offrir. Selon les opportunités et les rencontres, on adaptera le planning ! Suspennnnnns !

Et vos affaires, elles sont où pendant ce temps ?

A notre départ de Montréal nous avons (presque) tout vendu : meubles, vêtements, livres, bibelots… Tout a été vendu ou donné. Un sacré chantier pré-départ ! Ce que nous avons gardé partira avec nous, ou restera dans nos familles respectives que l’on remercie au passage ! Pas facile de se débarasser du matériel qui rassure… mais tellement libérateur par de nombreux aspects ! On partira en Nouvelle-Zélande avec un sac à dos chacun, dans lequel notre vie tiendra .  

Comment on finance 1 an de vacances ?

On économise, on casse une patte au petit cochon à la banque et surtout… on ne prend pas vraiment un an de vacances ! Notre année de break sera composée de pas mal de vadrouille et de découvertes mais aussi de petits jobs au long cours pour financer nos déplacements et notre quotidien ! On ne travaillera certainement pas dans notre domaine, pas aux taux horaires que nous avons connus jusqu’à présent, mais on travaillera ! Dans les kiwis, dans une brasserie, en baby-sitting… toutes les occasions qui nous permettront de remplir le réservoir et de rencontrer des gens nouveaux seront bonnes à prendre !
On compte aussi sur le Woofing et le HelpX pour alterner avec les périodes en van : c’est l’équilibre parfait entre le travail et le bénévolat.

 
 

MAIS EN PRATIQUE PENDANT L’AVENTURE ?

C’est quoi le programme ?

Le programme c’est qu’on n’en a pas ! C’est ça notre petit kiff ! On sait ce qu’on veut faire à quelle période, grosso modo et le reste… On improvisera ! L’idée principale reste de trouver du travail rapidement pour pouvoir profiter des derniers mois en vadrouille pure, sans se préoccuper de rentrer des sous-sous. On ne veut pas s’imposer un planning strict : ces prochains mois sont réservés à la découverte, aux rencontres, à la spontanéité.

 

Vous allez dormir ou ?

Plan de bataille : Acheter un van, équipé ou non, et vivre dedans ! Idéalement nous visons d’acheter un van self-contained. Cela nous permettra de camper sur des emplacements dédiés, et à moindre frais. Croisons les doigts pour rapidement trouver notre bonheur !

 
 

ET APRÈS LE VOYAGE ?

Quitter vos jobs, c’est risqué non ? Et la retraite ?

La ret…quoi ? Notre génération ne compte pas vraiment sur une retraite hypothétique… on se fait une raison et on anticipe en tant qu’individus, sans compter sur le système. On pondère les économies qu’on est prêts à investir dans l’instant présent et les découvertes, et celles qu’on laisse au chaud chez nos copains les banquiers. Quant à nos emplois, nous avons tous les deux quitté nos derniers jobs à Montréal avec un pincement au cœur… mais nous gardons en tête que nos carrières se construisent au fil des opportunités et des rencontres. C’est ce qui nous correspond pour l’instant, et nous nous épanouissons dans ces choix !

Mais… vous allez voyager toute votre vie ?

Dur dur de faire des projections à long terme… ce qui est sûr c’est que nous partageons tous les deux la même passion pour les découvertes et les aventures nature. Partir voyager comme on a choisi de le faire résonne comme de longues vacances pour certains… Mais voyager c’est aussi s’investir fort : émotionnellement, physiquement et financièrement… Pourquoi pas un peu de stabilité à la fin de notre périple ? On verra ce qui nous attend après la prochaine aventure !

Et après, retour en France ? Au Canada ?

La question Kaamoulox du moment ! Pour l’instant la seule certitude que nous avons c’est la possibilité de retourner au Canada via le statut de résident permanent de Romain. Mis à part cette formalité administrative, aucun plan de prévu à l’horizon ! Voyager encore ? S’installer en France ? Au Canada ? En Tanzanie ? Who knows… Laissons un peu de place à l’imprévu !

Mais… La France, ça ne vous manque pas?

A chaque retour au pays, toujours la même joie de revoir la famille et les amis ! Bien sûr que la France nous manque ! Et puis il y a toutes ces petites choses… la boustifaille, les paysages incroyables, les cafés en terrasse ; tout ce qui nous paraissait insignifiant dans notre vie « d’avant » et qui maintenant nous fait passer pour des touristes hollandais quand nous restons 20 minutes, sourires béats devant la vitrine d’une fromagerie.

 
 

MATÉRIEL ET ÉQUIPEMENT

Matériel photo / vidéo

Pour les photos, nous avons opté pour le Canon G16, qui nous satisfait pleinement. Compact et efficace, il nous sauve de l’encombrement d’un reflex (même si le 550D manque beaucoup à Lily). Côté vidéos, on alterne entre le G16 qui offre un beau rendu, l’iPhone 5 de Lily et la GoPro Hero5 achetée avant le départ.

 
 
 

Quoi ? Qu’ouïs-je ? Il y a encore des questions ?  

Tu peux nous envoyer un message, on y répondra avec plaisir !

 

error: Uh oh ... contenu protégé !