Hawke’s Bay

blog

Bon, si on résume, on en était où ? Des glissades et un réveillon de Noël sage en calories et cholestérol : il était de bon ton de se mettre au vert. Bye-bye Gisborne, bonjour Hawke’s Bay et ses beaux vergers !

La région est en effet réputée pour ses vignobles et ses vergers : cette caractéristique fait d’elle une destination prisée des backpackers en quête de jobs saisonniers.  On n’a pas mangé de pommes mais on a quand même bien profité !

 
 

But first, let’s have a spa.

Noël passé, nous revoilà sur la route ! On repart donc tous les trois hyper excités à l’idée de faire de nouvelles découvertes ! Nous trois c’est Romain, mon angine et moi. Merci papa Noël pour le cadeau cette année : scorer une angine carabinée en plein été, je n’avais encore pas fait ! Quatre heures d’attentes à la clinique, une belle facture et des antibios à tuer un poney plus tard, on était en route ! Direction … Morere ! Cette petite ville un peu isolée n’a rien d’exceptionnel si tu en crois les Lonely Planet et consor… sauf qu’on y trouve une source d’eau chaude salée naturelle ! Ni une ni deux, on sort les maillots et on prend la direction des Morere Hot Springs, où nous attendent Wendy et Paul.

Ils nous font découvrir le site, et nous proposent de passer la nuit ici, pour profiter pleinement des infrastructures. On préparera un article spécial dans la section « on a testé », mais pour faire bref : c’était magique ! Deux jours et deux ambiances : avec et sans les clients. Profiter des spas le matin juste après le réveil, ça n’a pas de prix. Seuls au monde pour quelques heures, on a eu la chance de (re)découvrir chaque bain avant l’ouverture. Si tu passes par-là pendant ton voyage, n’hésite plus et arrête toi !


 
 

Napier et Hastings : les villes jumelles

Situées à 20km l’une de l’autre, les villes de Napier et Hasting sont connues sous le nom des « villes jumelles » : tellement proches qu’on les considère rarement l’une sans l’autre. Jumelles, mais loin d’être identiques ! Napier est particulièrement célèbre pour son cachet vintage : la ville s’est auto-proclamée capitale de l’art déco. En 1931, la ville est partiellement dévastée par un violent tremblement de terre (7,9 sur l’échelle de Richter) ; on a alors rasé une grande partie du centre ville pour le reconstruire dans le style art déco. Si le séisme vaut aujourd’hui à Napier son statut de ville très touristique de par son architecture, il a aussi couté la vie à 256 personnes.

 

Napier regorge de batiments colorés, mêlants couleurs vives et formes simplifiées, typique de l’époque. A chaque rue, chaque façade, c’est un voyage dans le temps… Et ils l’ont bien compris : voitures d’époque, statues, fontaines, boutiques vintage : partout on est plongés au cœur des années folles.

Hastings quant à elle a été rapidement parcourue… juste le temps d’une partie d’échecs geants en plein air !

 
 

Spot touristique : l’échec #1 : Cape Kidnapper

Bon, on te fait rêver avec nos péripéties et découvertes ? Parlons un peu des loupés aussi. Ou comment deux gros phoques se retrouvent pognés par la marée après avoir pris leur temps pour un petit-déjeuner au soleil… On avait pourtant envie de le voir ce cap ! Sa particularité en plus d’être entouré de fous de bassans, c’est de n’être accessible qu’à marée basse. Tentant non ? Ouip, sauf quand tu te mets en route au moment où la marée remonte. Tant pis, on zappe pour cette fois, et on verra pour le faire en remontant en fin de voyage ! Oups.

 
 
 

Spot touristique : l’échec #2 : Te Mata Peak

On en avait entendu parler, on avait vu des images, on l’attendait ! Et puis ce jour là il faisait chaud. Et puis ce jour là on était un peu mous du coude. Fait qu’au lieu de monter à pieds et se faire un petit coup de cardio, on est montés au sommet en voiture, comme des gros. En voiture tout en haut, jusqu’au bout du bout. On y a même fait une pause repas (on n’en loupe jamais une, la bouffe c’est sacré) et… on a fait « hum OK ». Rien de transcendant : on s’est demandé si le ciel couvert gâchait quelque chose, ou si on avait juste vu trop de spots magnifiques avant … est-ce qu’on est en train de devenir des blasés du voyage ?!


 
 

Un bilan en demi-teinte

Hawke’s Bay est une belle region, prisée des backpackers pour les possibilités d’emplois dans les vergers : on a aimé, mais ca ne nous a pas non plus donné envie de rester spécialement. Une de ces étapes qu’on prend plaisir a découvrir, mais qu’on quitte sans trop avoir le cœur serré. La suite, elle s’annonce beaucoup plus excitante, on a déjà hâte de te raconter !


Pour la galerie de Hawke’s Bay, c’est par là !

La prochaine étape ? On part a la découverte de Wellington !


error: Uh oh ... contenu protégé !