La location d’un van Wicked


On a testé : La location d’un van Wicked

Infos générales

Qui sont-ils ? Wicked Campervan, leur site internet.

Leur crédo ? Être les moins chers du marché, avec un côté jeune et fun.

L'entrepôt se situe à l'adresse :
26 Greenpark Rd,
Penrose,
Auckland 1061


Tarifs

Leur site annonce un prix de 1,045 dollars NZ pour une location de 2 semaines.

Nous avons payé 735 dollars NZ pour la même durée de location au mois d'Aout (basse saison). Après plusieurs allers-retours d'e-mails, nous avons bénéficié de 5% de réduction et du GPS gratuit.

Ils étaient bel et bien les moins chers du marché au moment où nous nous sommes renseignés.

Notre expérience

Nous avons loué un van pour 2 personnes, non self-contained pour assurer notre arrivée en Nouvelle-Zélande. Toutes les démarches ont été faites depuis la France, par e-mail. Après une longue analyse des prix sur le marché au complet, Wicked s'est révélée être la compagnie la moins chère.

Les avis sur internet étaient soient très positifs soit très négatifs, pas de juste milieu.

A notre arrivée à l'entrepôt, l'employé Wicked n'était ni accueillant, ni commerçant, ni souriant. Il nous a donné l'impression de le déranger à sa pause café.

Le tour du véhicule à été bâclé, et après 5 minutes au volant, nous avons réalisé qu'ils nous avaient laissé un réservoir complètement vide.

A partir du moment où nous avons récupéré le véhicule, le suivi clientèle est devenu inexistant malgré nos nombreuses relances par e-mail et téléphone.

 

Notre avis global 

Hey ! Cet avis n’engage que nous 

On a aimé

  • Le prix

On est restés sur notre faim

  • L'état extérieur du van : les tags et messages peints sur le van sont mal perçus par les locaux, et offrent l'assurance d'être repérés comme touristes à des kilomètres
  • L'état intérieur du van : sale, confort minime, et des ustensiles de cuisines crasseux.
  • Le service clientèle : inexistant.
  • Le plein d'essence : la jauge a subitement indiqué une fin de réservoir une fois sur la route, alors qu'à l'arrêt nous étions supposés avoir un quart de plein.
 

En un mot ? Une catastrophe. On te conseille de te renseigner chez un autre prestataire !

 

Thèmatique

Poster un Commentaire

Pas encore de commentaires... tu te lances ?

error: Uh oh ... contenu protégé !