Great Walk | Tongariro Northern Circuit

 

Aaah le Tongariro ! Certainement la destination « alpine » la plus visitée de l’île du Nord. Et pour cause : le Tongariro National Park a servi de lieux de tournage à Peter Jackson pour sa trilogie du Seigneur des Anneaux. C’est bien simple : tu vois le Mordor dans les films ? Cette terre sombre, pelée et désertique abritant les hordes de Sauron ? Eh bien tout a été filmé au Tongariro National Park, sans trucage (enfin presque) ! On y retrouve même la fameuse Montagne du Destin (ou Mt Doom pour les plus anglophones d’entre-vous), qui n’est autre que le Mt Ngauruhoe dans la vraie vie.

 
 

Infos pratiques

Difficulté :    *

Coup de coeur :   

Région :  Tongariro National Park, Waikato

Durée moyenne : 4 jours avec trois nuits en tente | Circuit fait dans le sens anti-horaire.

Distance : 43,1km [J1-14,3km | J2-7,5km | J3-12,8km | J4-8,5km]

Retour point de départ : Oui

Dénivelé + : 1369 mètres (dont 706 pour le 3ème jour)

Dénivelé – : 1351 mètres (dont 536 le 3ème jour)

Altitude max : 1886 mètres

* (surtout pour la durée du circuit car c’est pas mal roulant 75% du temps)

 

 
 

Les infos utiles pour la randonnée

ACCÈS:  Le départ de la randonnée se fait depuis Whakapapa Village, au sud-ouest du Parc. Whakapapa Village offre un super point de vue sur le Ruapehu et le Mt Ngauruhoe. On trouve plusieurs hôtels, dont le Château Tongariro, et quelques boutiques touristiques.

Si tu viens avec ton propre véhicule, on te conseille de passer au Visitor Centre le matin de ton départ. Ils te rempliront un papier à mettre sous le pare-brise de ton véhicule (ça évite un remorquage éventuel) et t’indiqueront un parking relativement sûr où te stationner pour les 4 jours. Profites-en tant que tu y es pour consulter une dernière fois la météo dans le centre et te renseigner sur les conditions de marche.

 

AVANT DE PARTIR :  Le Tongariro Northern Circuit étant une Great Walk, il est indispensable de réserver ses nuitées (en hut ou en tente) sur le site du DOC. Compter 36$/pers. en hut et 15$/pers. en tente en pleine saison (oui oui, même si tu n’as qu’une tente pour deux, ce sera 30$ quand même).

Le temps étant tellement changeant dans le Tongariro National Park, on ne te conseillera pas vraiment de vérifier la météo pour les dates que tu vises, ça ne sert pratiquement à rien… Croise juste les doigts, parce que c’est au final assez rare d’avoir un ciel dégagé !

 

DANS LE SAC : Le nécessaire de rando pour quatre jours, des vêtements chauds pour le soir, des affaires imperméables, du miam-miam (déshydraté idéalement, car moins lourd), au moins 2 litres d’eau par personne. Dans chaque hut il y a des réchauds, de l’eau de pluie (dépendant des précipitations) et des toilettes sèches bien entretenues. N’oublie pas quelques pilules pour traiter l’eau, car ils ne la traitent pas à la hut. Pas un grand risque sanitaire si tu ne la traites pas mais au cas où, pour les estomacs fragiles 😉

 

A SAVOIR AUSSI : Malgré la tentation, ne bois pas l’eau des cours d’eau ou des cascades comme tu pourrais le faire ailleurs en Nouvelle-Zélande : elle est impropre à la consommation à cause de sa forte teneur en minéraux. Et oui, si les lacs sont turquoises, jaunes et orangés, c’est qu’il y a pas mal de sulfure  et autres joyeuseries dans le sol… et donc dans l’eau ! Et puis l’eau à un caractère sacré pour les Maoris, et le Tongariro est le berceau de nombreuses de leurs croyances, donc pas touche !


La fiche info officielle de la randonnée est à retrouver ici 


 
 

On te raconte notre expérience

On a décidé de te raconter nos quatre jours en parallèle, car on n’a pas forcément vécu et ressenti la même chose au même moment durant cette rando. Tu auras donc deux versions pour chaque jour : Romain et Lily.
 

RETROUVE L’ARTICLE COMPLET ICI :
On est partis à l’assaut du Tongariro : mission Mordor.


 
 

On en a pensé quoi, alors ?

En conclusion, pour une première Great Walk, c’était très chouette ! Malgré un temps difficile, nous avons eu cette chance énorme de profiter d’une journée dégagée pour la meilleure portion du parcours. Les jours 1 et 4 restent selon nous des portions d’approche pour la « vraie » rando, dans le parc volcanique lors des jours 2 et 3. Les vues sur les Mt Ngauruhoe et Mt Ruapehu lors de ces 4 jours, ainsi que les Emerald Lakes, contribuent à eux seuls à justifier de son statut de Great Walk. Le fait de marcher dans le sens anti-horaire nous a aussi permis de profiter d’une belle tranquillité sur les chemins, ce qui n’était pas négligeable. On ne peut que te recommander de faire cette rando, mais attention à la météo !

 

error: Uh oh ... contenu protégé !